LIVRETS D'ŒUVRES ENVOYÉES ET SIGNÉES
PAR LEURS AUTEURS AUX FRÈRES ISOLA
Ces documents authentiques ont donc été feuilletés et lus par les frères

         

 

TALMA

1929

A Monsieur le Directeur
du théâtre
Sarah-Bernhardt
l'auteur   R. PEYREGNE

         

 

MARIANNE

1921

            A M.M Isola, Directeurs de l'Opéra-Comique, en merci de mon inscription sur  la liste   des  médecins éventuels de leur Théâtre.
Paris le 7 mars 1923   
    Mme Marthe Gautier

 

   

 

         

 

LES TUBÉREUSES

1920

Aucune trace de cette pièce qui n'a sans doute pas été jouée.
         

 

LE ROI CANDAULE

1920






 

LA BASOCHE

1905






 

 

 

MANOËl

1905

 

 

 





 

LES MINES

DE

GANEFFONTEIN

1911





LE

CULTIVATEUR

DE

CHICAGO

...

1907

   A     M. Vincent Isola .
      Hommages de Gabriel Timmory.
Avec toutes mes amitiés pour M. Émile Isola.
            1er septembre 1907





LA

DEMOISELLE

DE CHEZ

MAXIM

   1899

Dans les  Les archives de la mise en scène.  p 193
       Parisiana était le théâtre des frères Isola, situé au 27 boulevard Poissonnière. L'édition de la D'moiselle
de chez Maxim
, chez Barbré éditeur ,est d'ailleurs dédiée « à Messieurs Isola, Directeurs de l'Olympia et
   de Parisiana » M.Gardel Hervé, La D’moizelle de chez Maxim, Paris, A Barbré éditeur
  
  On peut lire dans les archives: Pendant plus d’un an, « Parisiana » maintint à l’affiche « La Demoiselle
de chez Maxim’s ». On finissait par ne plus savoir quel était l’original et quelle était la copie.
         Des gens disaient, montrant l’affiche de « La Demoiselle » : « Tu vois, là-bas, c’est la fausse. Ici c’est la vraie ! ».
      La salle ne désemplissait pas. Au cours d’un voyage à Plombières les frères Isola rencontrèrent Feydau.
« - Mes chers amis, venez, leur dit-il après dîner, nous allons nous promener en racontant des histoires... Dites donc
    les frères, à propos...J’ai été chic avec vous. Pendant un moment, tout le monde me disait :
« il faut arrêter La Demoiselle de chez Maxim’s ».- C’est peut être nous, au contraire, répondirent-ils malicieusement,
   qui, avec notre parodie, vous avons fait de la publicité »,
dans Pierre Andrieu (propos recueilli par), Souvenirs des frères Isola, Paris, Flammarion, 1943, p64.
          L'ancien site de
Parisiana est actuellemnt tenu par "La grande Récré" !






PARIS

POMPIER

   1897